Le retour d’expérience de la MAIF, lauréate de l’édition des trophées du marketing interne 2021

Les Trophées du Marketing Interne, une opportunité pour toutes les entreprises qui mettent en place des initiatives de marketing des fonctions.

Marie-France Thickett, responsable Communication et Relation Clients de la DSI à la MAIF, nous partage son ressenti et sa participation à la soirée des Trophées du Marketing Interne 2021.

 

Quelle est votre ressenti à chaud sur cette soirée ?

C’est une très belle soirée, une très belle initiative qui permet de mettre en avant des fonctions support de l’entreprise, comme pour la DSI de la MAIF, qui sont habituellement moins mises en valeur.

Pourquoi avez-vous candidaté aux trophées du marketing interne ?

J’ai participé aux Trophées du Marketing Interne car, à la DSI de la MAIF, nous sortions d’un cycle de quatre ans de transformation et de deux années pendant lesquelles nous avons posé toutes les actions de communication et de marketing de la DSI. C’était donc le bon moment de mettre en avant à la fois l’équipe, qui a travaillé avec moi pendant ces deux ans, et les 600 collaborateurs de la DSI qui ont œuvré pour que la MAIF soit fière de son SI.

Qu’avez-vous présenté aux trophées du marketing interne ?

Nous avons présenté un certain nombre d’initiatives que nous avons mises en place durant ces deux ans. Ce sont à la fois des initiatives orientées vers les utilisateurs du SI, comme des mêlées hebdomadaires pour être plus à l‘écoute des utilisateurs ou des enquêtes mensuelles de satisfaction permettant d’être en contact avec les utilisateurs les plus insatisfaits et de porter leurs irritants au sein de la DSI pour assurer une prise en charge rapide et augmenter leur satisfaction.
Nous avons aussi porté des actions de communication interne de la DSI afin d’augmenter notre vigilance vis-à-vis des attentes des utilisateurs mais aussi celles des collaborateurs de la DSI.

Quel effort avez-vous mis dans la constitution du dossier de candidature ?

Un effort de synthèse (rire). J’ai dû le réécrire plusieurs fois car ce n’est pas évident de résumer deux années de travail sans trop entrer dans les détails, en restant synthétique et ce, tout en mettant en avant les facteurs clés de succès. J’ai trouvé l’exercice très intéressant car il a permis de regarder dans le rétroviseur et d’apprécier le chemin parcouru et les actions réalisées.

Marie-France Thickett