Nicolas Riboud-Sainclair

Manager

Fort de nombreuses expériences de transformations ambitieuses, Nicolas se passionne depuis plus de 10 ans pour la fonction innovation et aide ses clients à installer de nouvelles pratiques, développer l’intelligence collective et pérenniser une véritable culture de l’innovation qu’il détaille ci-dessous.

L’innovation n’existe pas, il n’y a que des preuves d’innovation

Une innovation n’existe pas … tant qu’elle n’a pas rencontré son marché. De la bonne idée au produit / service qui “cartonne”, le chemin est parfois long, et toujours pavé d’embuches. Avoir des idées ne suffit pas le plus difficile, c’est de les concrétiser. Pour progresser, une seule voie : passer à l’action et capitaliser sur les réussites en mettant en application des pratiques qui se vivent, apportent de la valeur et créent du sens.

L’ouverture et la collaboration sont les deux piliers de l’entreprise innovante

Les entreprises qui innovent durablement cultivent toujours de vastes écosystèmes. Source d’inspiration et d’actifs clés (des connaissances, ressources, moyens et compétences), ils sont autant de terrains potentiels d’expérimentation et de concrétisation. Pour faire levier sur leur environnement, ces entreprises portent la transversalité au-delà de leurs propres frontières et ont largement installé des pratiques de partage de l’information et des risques, d’intelligence collective et de co-construction.

L’intelligence collective massivement collaborative permet de donner vie aux écosystèmes d’individus

Au-delà des autres entreprises (clients b2b, fournisseurs, autres secteurs), des startups et intermédiaires (incubateurs, accélérateurs, sourceurs …), des acteurs du monde académique, les individus eux-mêmes, externes et internes (collaborateurs) sont un écosystème à part entière. Pouvoir faire collaborer des communautés de milliers individus d’origines, de points de vue et de compétences différentes permet d’éclairer perspectives et tendances, de faire émerger des possibles, murir des concepts, donner de l’échelle à l’engagement individuel pour préparer et accompagner lancements et mises en œuvre.

Innover, c’est partir du sens et (s’)organiser

Les idées ne naissent jamais du néant : la créativité se nourrit d’inspiration. Comme l’individu, l’entreprise a besoin de savoir qui elle est et ce qu’elle souhaite être pour orienter et piloter ses efforts d’innovation. Incarnée au plus haut niveau, la stratégie d’innovation décline une vision, détermine un positionnement (suiveur / leader, incrémental / rupture) et des leviers (thématiques prioritaires, degrés de liberté autorisés), organise les ressources et alloue les moyens ("innovation planifiée" versus "innovation de foisonnement").

Innover, c’est l’art de conjuguer créativité libérée et rigueur sans concession

Faire de l’inspiration originelle un succès sur le marché, c’est alterner des postures où « tout est à considérer, y compris l’impossible » et des temps de sélection, de décision et de concrétisation où la rigueur la plus ferme prime. Exploration des possibles, sélection des idées, approfondissement de concept, passage à l’exécution, priorisation des incertitudes : les activités d’innovation concilient créativité et actes de management. Il faut faire les meilleurs choix, allouer les moyens et … savoir se remettre en cause pour pivoter si la réalité les contredit.

L’innovation doit être en elle-même un levier de changement

Développer la capacité d’innovation nécessite de faire en cohérence toutes les dimensions de l’organisation : le management et les hommes, la gouvernance, les processus et la culture. Notre approche consiste à placer l’innovation elle-même au service du développement des aptitudes de l’entreprise à innover.