Rôle moteur d’un fonds d’investissement auprès de ses participations

Cas client

Fonds d'investissement

Rôle moteur d'un fonds d'investissement auprès de ses participations

À propos du client.

Notre client est un fonds d’investissement avec une très forte éthique ESS. Il investit à la fois dans des startups et des ETI.

Et quelle situation en repartant ?

De manière concrète, cette mission se termine avec une dynamique collective engagée sur

  • Des formations en commun,
  • Des espaces d’échanges
  • Du partage de compétences / expériences / personnalités au travers d’une « liste des génies » permettant de nourrir la réflexion sur des sujets métiers ou des stratégies,
  • Un réseau de contacts pour construire des advisory boards ou instruire des Business Cases,
  • Et de la communication interne et externes sur les initiatives.

À votre avis, pourquoi avez-vous réussi ?

La relation entre un actionnaire et ses participations est complexe : il est « client » du succès de l’entreprise et il peut aussi en être le « complice ». C’est dans cet esprit que nous avons construit avec l’ensemble des acteurs (Directeurs d’Investissement et dirigeants) des « catalyseurs » – des actions / facilités proposées par le fonds, sans aucune obligation ni aucune transaction financière – qui se proposaient d’apporter de la valeur à tous.

Dispositif

1 Partner, 1 Consultant

D’où partiez-vous ?

Notre client a investi dans environ 50 entreprises, pour la moitié des startups à un niveau seed ou serie A, mais aussi des ETI dans lesquelles sa participation est majoritaire.

La question originelle de la mission pourrait se résumer ainsi : « qu’est-ce qu’un fond peut apporter de plus à ses participations que de l’argent ? »

Pour un fonds d’investissement, cette question est fondamentale : elle prend autant d’importance au sein de ses participations – qui y trouveront des sources de productivité ou d’innovation – qu’auprès des dossiers-candidats – qui y trouveront un intérêt à l’accueillir au tour de table.

Comment avez-vous pris le sujet ?

Le constat de base était que la relation entre le fond et chacune de ses participations était excellente, mais très cloisonnée : les dirigeants de ces entreprises se connaissaient peu, se privant ainsi d’une richesse de connaissance et de collaboration.

L’idée était donc de matérialiser une communauté de dirigeants pour enrichir les expériences… et le business. Pour cela, nous avons travaillé 3 axes

  • Mettre en valeur les expériences de chacun des membres des CODIR,
  • Créer des moments communs pour faciliter le partage,
  • Entretenir une dynamique de communication au sein de participations, mais également à l’extérieur.